Vidéos

L'Amassada, quatrième édition de la fête du vent (2018)

http://lamuledupape.com - utilisation des images soumises à autorisation Crédits image & son : Léo Minart, Johanne Kozar Sur la zone à défendre de l'Amassada, à Saint-Victor en Aveyron, s'est tenue fin septembre 2018 la quatrième édition de la Fête du vent. Celle-ci regroupait pour trois jours de nombreuses personnes autour du combat mené depuis près de dix ans par des militants résistant à l'implantation d'un transformateur à très haute tension (400000 volts) sensé connecter la production éolienne de la région sur des terres agricoles dans le but de permettre l'exportation internationale d'une électricité de marché. Sensibilisation sur l'impact de ces projets sur la biodiversité et la qualité de vie dans nos campagnes, assemblées, débats, conférences, ateliers, concerts ont rythmé ce weekend dans une ambiance ouverte et chaleureuse. "Pas res nos arresta"

Gilets Jaunes Acte 27 - Montpellier en colère

http://lamuledupape.com - utilisation des images soumise à autorisation Environ 2000 personnes se sont réunies à Montpellier pour l'acte 27 du mouvement des gilets jaunes. Une certaine tension régnait entre forces de l'ordre et manifestants, dont certains ont fait l'objet d'interpellations. Des projectiles (fruits) ont été jetés sur les CRS place de la Préfecture, ce qui a motivé l'usage de la lance à eau, avant que la foule ne redescende enfin vers la gare, où des échanges tendus ont eu lieu avec la CDI 34 et des interpellations de manifestants pourtant pacifistes.

Dylan, 18 ans, éborgné lors de l'acte 24 des gilets jaunes à Montpellier

Rencontre avec Dylan : https://lamuledupape.com/2019/05/12/dylan-18-ans-eborgne-lors-de-lacte-24-des-gilets-jaunes-a-montpellier/ Dylan, jeune intérimaire de 18 ans, a perdu l'usage de son œil droit après avoir reçu des éclats d'une grenade de désencerclement lancée par les CRS, alors qu'il manifestait pacifiquement à Montpellier, accompagnée de sa conjointe.

1er mai et Gilets Jaunes à Paris - "Révolution ! Révolution !"

http://lamuledupape.com - images soumises à autorisation Plus de 40000 personnes ont participé à la marche du 1er mai à Paris, parmi lesquels de nombreux gilets jaunes. Les forces de l'ordre ont appliqué une stratégie musclée de segmentation en différentes nasses, et ont noyé sous les gaz différentes parties du cortège. De nombreux affrontements et dégradations se sont produits. Le black bloc a finalement en partie été isolé sur la place d'Italie et neutralisé, de nombreuses interpellations ont eu lieu.

Un 1er mai à Montpellier

http://lamuledupape.com Plus de 5000 personnes se sont réunies à Montpellier, dès 10h du matin pour un cortège mêlant syndicats et gilets jaunes. Un second pas vers la convergence. Sur l'Esplanade avaient lieu entre midi et deux des ateliers et stands, par exemple du Mur Jaune, des prises de paroles, animées notamment par la Ligue des Droits de l'Homme, sur le mouvement des gilets jaunes et sa judiciarisation, ainsi que les violences policières et divers autres sujets. Une marche des gilets jaunes a ensuite eu lieu dans l'après-midi, lors de laquelle la foule a fini par se masser sur la place de la Préfecture où les CRS ont essuyé de nombreux tirs de projectiles. Les manifestants en black bloc étaient assez nombreux et la dispersion ne s'est pas faite attendre, s'en est suivi une manif sauvage poursuivie sans ménagement. Plus tard en fin d'après-midi on voyait encore de nombreux fourgons des forces de l'ordre faire le tour du centre-ville.

LDH - Violences sur les reporters et placement en garde à vue d'une observatrice

La Ligue des Droits de l'Homme a organisé une conférence de presse pour présenter son rapport sur les violences policières à l'encontre des reporters d'images à Montpellier. Une des observatrices régulières de l'association a été placée en garde à vue le matin même et comparaitra pour motif d'entrave à la circulation en octobre alors qu'elle n'était que simple observatrice sur l'événement du 6 avril pour lequel elle est inquiétée, lors duquel l'A709 fut bloquée par les gilets jaunes.

Gilets Jaunes Acte 24 - Regain de tensions et de violences à Montpellier

http://lamuledupape.com - images soumises à autorisation Environ 3000 personnes se sont réunies à Montpellier pour l'acte 24 des gilets jaunes. Une manifestation qui a vite dégénéré en affrontements, qui ont pur durer jusque 19h. Gestion musclée de l'événement par les forces policières. Au début de cette manif, l'ancien squat culturel et social du Royal a été réoccupé et déclaré Maison du peuple pour la convergence des luttes.

Gilets Jaunes Acte 23 - A Paris, scènes de violence place de la République

https://lamuledupape.com/2019/04/25/gilets-jaunes-comment-se-fait-linstrumentalisation-de-la-violence/ - utilisation des images soumise à autorisation Seconde partie de notre reportage sur la manifestation de l'acte 23 des Gilets Jaunes, après l'arrivée du cortège officiel place de la République à Paris. Des affrontements très violents ont lieu entre contestataires et forces de l'ordre.

Gilets Jaunes Acte 23 - A Paris, la BAC répond aux insultes par des tirs de LBD

http://lamuledupape.com - utilisation des images soumise à autorisation

Gilets Jaunes Acte 23 - Paris, répression intense sur la manifestation officielle

https://lamuledupape.com/2019/04/25/gilets-jaunes-comment-se-fait-linstrumentalisation-de-la-violence/ - utilisation des images soumise à autorisation

Gilets Jaunes Acte 23 - A Paris, la police traque les manifestants

https://lamuledupape.com/2019/04/25/gilets-jaunes-comment-se-fait-linstrumentalisation-de-la-violence/ - utilisation des images soumise à autorisation Dès 10h du matin, le samedi 20 avril, quelques centaines de manifestants tentent de se rassembler sur trois points de rendez-vous, dont Châtelet. Un cortège non déclaré qui sera violemment traqué par les forces de l'ordre et brutalement brisé.

Gilets Jaunes Acte 23 - Montpellier, cortège bouté hors de l'Écusson

https://lamuledupape.com/2019/04/25/gilets-jaunes-comment-se-fait-linstrumentalisation-de-la-violence/ - utilisation des images soumise à autorisation Près de 4000 personnes se sont réunies pour l'acte 23 des gilets jaunes à Montpellier. Après l'acte précédent qui a réuni gilets, syndicats et associations, un semblant de convergence s'amorce-t-il pour cet appel régional ? Quoiqu'il en soit, la nouvelle stratégie des forces de l'ordre perdure, à savoir, contraindre le cortège à quitter le centre-ville, en usant le moins possible de la violence. Mais aujourd'hui néanmoins, avec une tension un peu plus forte, répondant à l'effet d'annonce de l'Intérieur, qui avait communiqué sur un risque de débordements à Montpellier. Les effectifs policiers ont donc été plus nombreux. Contre toute attente, peu d'affrontements, ni de dégradations, mais une gestion un peu plus musclée qui a fini par clairsemer progressivement le cortège, avant qu'une intervention de la BAC et de la CDI34 ne disloque celui-ci, qui finira malgré tout par remonter sur la Comédie..

Gilets Jaunes Acte 22 - Montpellier, forte mobilisation contre la loi anticasseurs

http://lamuledupape.com - utilisation des images soumise à autorisation Entre trois et quatre mille personnes ont manifesté à Montpellier pour l'acte 22 des gilets jaunes et l'appel lancé par la Ligue des droits de l'Homme, des syndicats et de nombreuses associations à protester contre la loi "anticasseurs" récemment promulguée. En l'absence de black blocs partis en direction de Toulouse pour l'appel national, les forces de l'ordre ont joué une partition bien plus calme qu'à l'accoutumée, confirmant le changement stratégique vers une baisse de tension dans la répression à Montpellier. Quatre interpellations ont eu lieu en fin d'après midi.

La jeunesse donne de la voix pour le climat à Montpellier

https://lamuledupape.com/2019/04/12/la-jeunesse-donne-de-la-voix-pour-le-climat-a-montpellier/ Plus de 1500 jeunes, majoritairement des lycéens, accompagnés de quelques collégiens, étudiants et adultes, se sont réunis dans le jardin du Peyrou ce vendredi 12 avril 2019 à 14h pour participer à la Marche des jeunes pour le climat. Cet événement hebdomadaire, parti d'un appel de la jeune Greta Thunberg à sécher les cours le vendredi pour manifester contre le manque d'implication politique dans la résolution des problèmes liés au dérèglement climatique. Récit sur notre site internet

400 retraités manifestent à Montpellier contre la politique du gouvernement

http://lamuledupape.com utilisation des images soumise à autorisation Environ 400 retraités se sont réunis ce jeudi 11 avril 2019 à Montpellier, pour protester contre la politique du gouvernement et notamment la hausse de la CSG qui les concerne, ou la remise en question de l'âge légal pour le départ en retraite. Même si certains d'entre eux sont des visages familiers des manifestations du samedi, l'ambiance est toute autre avec un encadrement très léger par deux fourgons de CRS, et des slogans un peu plus... répétitifs. "Les jeunes dans la galère, les vieux dans la misère, de cette société là, on n'en veut pas !" L'occasion pour ces personnes, dont de nombreux anciens syndicalistes toujours très impliqués, de montrer leur engagement dans le mouvement social actuel et de rappeler qu'ils ne sont pas les vaches à lait de la politique fiscale. Un appel à la convergence est lancé, et à rejoindre la manifestation du samedi 13 avril, aux côtés des gilets jaunes et des associations qui ont récemment lancé un appel à manifester contre la loi dite "anti-casseurs".

Gilets Jaunes Acte 21 - Montpellier, blocage de l'autoroute et fin de manif très encadrée

Reportage et analyse https://lamuledupape.com/2019/04/09/271/ 02:22 blocage de l'autoroute 06:22 dispersion au gaz CS devant le jardin du Peyrou 09:06 fouille des manifestants et interpellations Environ 2000 personnes se sont rassemblées sous la pluie pour l'acte 21 des gilets jaunes. Les participants ont temporairement bloqué l'autoroute A709 avant de retourner vers le centre-ville. Les forces de l'ordre ont opté pour une stratégie douce et permissive, se contentant d'encadrer de près la manifestation et de lui barrer l'accès au centre-ville après une dispersion retenue. Quelques interpellations ont lieu en fin de journée.

Gilets Jaunes Acte 20 - La Chevauchée de la BAC, Toulouse

Retrouvez notre manif report complet de l'acte 20 à Toulouse: https://www.youtube.com/watch?v=DzGVnp1ZZwg Des agents de la BAC font une véritable chevauchée motorisée au milieu de nombreuses personnes paniquées à Toulouse lors de l'acte 20 des Gilets Jaunes. La mule du pape, le média qui s'entête http://lamuledupape.com

Gilets Jaunes Acte 20 - Toulouse, violente dispersion et interpellations massives

http://lamuledupape.com utilisation des images soumise à autorisation

Gilets Jaunes Acte 20 - Appel à la mobilisation le 4 mai (Montpellier)

http://lamuledupape.com utilisation des images soumise à autorisation

Gilets Jaunes Acte 20 - Rappel des droits en garde à vue par la LDH (Montpellier)

http://lamuldupape.com utilisation des images soumise à autorisation

Gilets Jaunes Acte 20 - Résistance à Montpellier

analyse : https://lamuledupape.com/2019/04/03/acte-20-des-gilets-jaunes-resistance-a-montpellier/ utilisation des images soumise à autorisation 04:20 dispersion 05:26 regroupement sur la place de la Comédie 07:58 échanges devant la gare 09:23 charge et interpellation Plus de 3000 personnes se sont réunies pour l'acte 20 des gilets jaunes à Montpellier. Une première dispersion a eu lieu à 16h20 place de la préfecture. Les forces de l'ordre sont restées assez passives et ont permis à la manifestation de se temporiser à plusieurs reprises. Des faces à faces tendus ont lieu après 17h, lors desquels la manifestation a finalement été cassée et segmentée.

Des agents de la BAC déguisés en gilets jaunes interpellent un manifestant à Montpellier (Acte 19)

http://lamuledupape.com utilisation des images soumises à autorisation manif report complet : https://www.youtube.com/watch?v=itdgwoUCOVA Des agents de la BAC portant des gilets jaunes et infiltrés dans le cortège ont interpelé un manifestant sur la place de la Comédie à Montpellier, vers 17h le 23 mars 2019, lors de la fin de l'acte 19 du mouvement des gilets jaunes.

Gilets Jaunes Acte 19 - Répression intense sur Montpellier

http://lamuledupape.com - utilisation des images soumise à autorisation Affrontements Comédie: https://www.youtube.com/watch?v=HUhFr7GmYDw 3:45 première dispersion récit et analyse: https://lamuledupape.com/2019/03/27/acte-19-gilets-jaunes-repression-intense-montpellier/ Le 23 mars 2019 plus de 5000 personnes se sont réunies pour participer à l'appel régional de l'acte 19 des Gilets Jaunes à Montpellier. Les forces de l'ordre ont opté pour une stratégie de dispersion précoce (à 15H15 seulement) et de poursuite agressive dans les rues du centre et alentour. La manifestation, cassée en plusieurs cortèges sauvages de plusieurs milliers de personnes, se rassemble à plusieurs reprises sur la place de la Comédie où elle est chaque fois à nouveau dispersée. Les participants résistent à la répression des forces de l'ordre jusqu'en début de soirée. Bilan : 15 interpellations, plusieurs blessés, de nombreuses personnes indisposées par les gaz (dont plusieurs malaises). Un policier blessé.

Gilets Jaunes Acte 19 - Violente dispersion et affrontements à Montpellier

http://lamuledupape.com - utilisation des images soumise à autorisation manif report complet: https://www.youtube.com/watch?v=itdgwoUCOVA Le 23 mars 2019 plus de 5000 personnes se sont réunies pour participer à l'appel régional de l'acte 19 des Gilets Jaunes à Montpellier. Les forces de l'ordre ont opté pour une stratégie de dispersion précoce (à 15H15 seulement) et de poursuite agressive dans les rues du centre. Ce reportage relate les affrontements qui ont eu lieu lors de la dispersion de plusieurs milliers de personnes sur la place de la Comédie.

Gilets Jaunes Acte 17 - A Lille, les forces de l'ordre harcèlent la manifestation

A Lille, l'acte 17 des gilets jaunes s'est déroulé avec une mobilisation en hausse, mais sous haute pression des forces de l'ordre qui ont harcelé la queue de cortège. Reportage : Oulipo R. et Graham Shiva Cuti